L’alphabétisation numérique AmBC, un facteur important de développement

L

Le jeudi 16 Juin 2016, au centre pilote de Port Bouet (Abidjan), a eu lieu la deuxième journée consécutive marquant l’alphabétisation numérique des femmes du réseau Nestlé. Ce thème sonne le troisième projet des vingt et un jours d’actions citoyennes de MTN.

L’alphabétisation numérique AmBC, un facteur important de développement

Environ soixante femmes par jour sur quatre jours, bénéficieront de cette formation. A ce titre, les MTNers ont eu plusieurs séances de travail divisées en différents ateliers. Ces ateliers de formation ont été possibles grâce à la collaboration de la maison de téléphonie mobile MTN à travers l’apprentissage sur des smartphones.

Ce projet d’alphabétisation numérique était organisé sous la supervision de l’Organisation des Nations Unies pour l’Education, la Science et la Culture  (UNESCO) avec l’appui du ministère de l’éducation national et assisté par ‘’BYTE Informatique’’ avec sa méthode AmBc (Méthode d’alphabétisation numérique). L’objectif premier était de sensibiliser les femmes du milieu rural à maitriser la magie des lettres, mais aussi amener ces dernières à développer des compétences au niveau de l’outil numérique.

Certaines participantes comme madame Kouakou Hortense (Commerçante), ont bien voulu donner leur avis : « C’est une très belle expérience pour moi. Je souhaite tout simplement qu’elle se perpétue ». Par ailleurs, Monsieur TOURE, concepteur du programme informatique, s’est exprimé sur cette deuxième journée de formation : « nous sommes en pleine évaluation et j’espère que nous pourrons nous améliorer à travers cette formation. Aussi, nous sommes ouverts aux critiques qui nous seront faites ».

Il faut dire que cette journée marque le début d’une série d’apprentissage. Pour Fréderic KPATA (Merchandiser marché) : «  Les femmes ont accordé une importance à cette séance. Il est vrai que deux heures ne suffisent pas, mais l’initiative est bonne». Etait également présente à cette ceremonie, Anne Karine N’guessan (Consultante UNESCO) qui s’est exprimé en ces mots : « Les femmes qui vendent sur les machés ont besoin de se développer et de développer leur capacité, ainsi que l’économie. L’avenir nous le savons, c’est aussi les nouvelles technologies. Il est donc normal que l’UNESCO s’intéresse à ses thématiques en l’occurrence l’alphabétisation numérique. Nous sommes ici ce matin pour appuyer ces initiatives et pour avancer sur les marchés potentiels avec pour enjeu l’avenir des femmes. Vous les avez vu et entendu, elles sont très investies dans le projet et cela va nous permettre d’envisager des développements futurs». Il est important de savoir que ‘’AmBC’’ se lit ‘’ambéssé’’ en langue locale (Dioula) ce qui signifie ‘’je peux le faire’’.

Madame Maboya Diabaté (Chef de projet) a aussi donné ses impressions sur cette formation : « Depuis hier, nous avons commencé la première journée qui s’est vraiment bien passée. Parmi les participantes, certaines n’avaient jamais touché de stylo de leur vie. Pour d’autres, cela faisait plus de dix ans. Nous les aidons selon leurs niveaux respectifs en les incitant à l’alphabétisation. Nous sommes à la phase pilote et nous les sensibilisons via le téléphone et le Kit qu’elles ont reçus. C’est un partage de connaissances à travers le coaching des MTNers. A la fin de la séance, nous posons des questions et c’est là que nous avons eu des témoignages assez émouvants. A mi-parcours, je peux dire que je suis satisfaite même si ce n’est pas encore à 100% ».

Rendez-vous est donc pris pour le mardi 21 Juin, jour de clôture de cette formation.


Le Blog de Priscanad

Réussir c'est partager...Buffer this pageShare on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Email this to someonePin on Pinterest0

Laissez votre commentaire!

comments

About the author

PRISCANAD

Laisse-nous un mot !

Télécharge ton kit de bienvenue gratuit !

Adresse de courrier électronique: