Coach est-ce que tu acceptes tout le monde ?

La question m’a été posée hier, lors d’une séance.

J’ai répondu par la négative.

En rentrant chez moi, la question m’est revenue à l’esprit. Je me suis souvenue qu’il fut un moment de ma vie d’entrepreneure où j’acceptais tout. Je prenais tous les marchés, j’acceptais tous les clients tant que je pouvais gagner de l’argent, je ne refusais rien. C’est ce qu’on m’avais appris du business : gagner de l’argent, un point, un trait.

Ce qu’on ne m’avait pas dit c’est que gagner de l’argent en acceptant tout demandais de payer un prix que je n’étais pas obligée de payer. En fait, je n’avais pas besoin de tout accepter pour gagner ma vie.

J’ai bossé avec des clients qui ont tué ma passion, volé mon énergie, qui m’ont épuisé, et aussi pour qui je n’étais pas une solution, une aide.

Tout est question d’énergie. Il ne s’agit pas de bosser dur, il s’agit de bosser intelligemment.

Depuis que j’ai compris que je n’avais pas besoin de sacrifier autant pour gagner ma vie, je choisis minutieusement les clients, les projets, les marchés sur lesquels je bosse. Je ne suis plus à l’affût. Je suis prudente, mon énergie me coûte cher. Je préfère renoncer quand je ne sens pas la chose parce-que je sais que ça me coûtera cher d’une manière ou d’une autre.

Ce matin, retiens ceci :

tout client n’est pas bon à prendre
tout argent n’est pas bon à prendre
toute proposition n’est pas bonne à prendre
toute amitié n’est pas bonne à prendre
tout travail n’est pas bon à prendre
tout mari n’est pas bon à prendre
toute femme n’est pas bonne à prendre
continue la liste….