AZALAI Hôtel Abidjan est le cadre choisi par le MINISTÈRE DU PÉTROLE, DE L’ÉNERGIE ET DU DÉVELOPPEMENT DES ÉNERGIES RENOUVELABLES (MPEDER), pour la présentation d’un nouvel outil d’alerte du secteur de l’électricité : www.alerte-electricité.ci

Ce vendredi 20 Avril 2018, le MPEDER a convié les associations de consommateurs et la presse, à la cérémonie officielle de présentation d’un nouvel outil d’alerte.

En effet, selon Monsieur CISSE SABATI, Directeur de l’Energie, le ministère est constamment sollicité pour les questions de disfonctionnement de la distribution de l’électricité. Une longue réflexion a donc été portée sur les moyens de satisfaire les consommateurs car, il est important pour les acteurs du secteur de l’électricité de pouvoir être alertés de ces disfonctionnements.

Le MPEDER a opté pour un outil accessible à tous, répondant aux exigences actuelles du numérique. C’est un outil gratuit, accessible sur ordinateurs portables ou smartphones par une connexion internet. Il concrétise sa vision d’assurer un meilleur service de l’électricité aux populations ivoiriennes.

Le ministère, poursuivant la politique gouvernementale de soutien aux entreprises locales a collaboré à une entreprise locale pour la conception de cet outil. Monsieur CHRISTOPHE YEGNAN, pour le compte de l’entreprise conceptrice a présenté l’alerte. Le public devra renseigner un formulaire sur le type d’alerte à générer et y inclure un descriptif du disfonctionnement signalé. La validation de son alerte se fera par retour de courriel, avec un code pour le suivi de son alerte.

Selon le ministre du Pétrole, de l’Energie et du Développement des énergies renouvelables, Thierry Tanoh, l’objectif de ce portail n’est pas de dupliquer le système des autres structures publiques et privées  en matière de sensibilisation et d’information relatives à la fourniture, la production et le transport de l’électricité (Anare, Cie, Ciprel etc). Mais il permettra au secteur de l’énergie d’avoir un meilleur suivi qualitatif quantitatif sur la performance du secteur par rapport au retour fait par le consommateur. S’expliquant sur l’usage de ce site sur les mobiles, le ministre souligne que c’est l’une des alternatives en cas de fermeture de l’ordinateur provoquée par les coupures d’électricité.

« Notre principale mission est de protéger les intérêts des consommateurs. C’est pourquoi la mise en place d’une plateforme à la disposition des consommateurs nous procure une joie immense. Ce site est pour nous un gage de transparence et surtout un moyen stratégique de faire améliorer la qualité des prestations pour le bonheur de nos concitoyens », a indiqué Hyppolyte Ebagnitchié, Directeur Général de l’Autorité Nationale de Régulation du Secteur de l’Electricité de Côte d’Ivoire (Anaré).

Quant au directeur général de Côte d’Ivoire Energie, Amidou Traoré, il a réaffirmé la volonté de son institution à adhérer à cet outil qui permettra d’avoir un retour des industriels et autres partenaires sur la qualité des fournitures d’électricité. Il est rejoint par le secrétaire général de la Compagnie ivoirienne d’électricité (Cie), Emmanuel Kouadio. Pour ce dernier, même si son groupe est spécialisé dans l’exploitation des ouvrages de production, de transport, de distribution, de commercialisation, d’importation et d’exportation d’énergie électrique, il soutient cette initiative qui tend vers l’innovation, surtout que la compagnie a aussi été toujours en quête d’innovation. Il a aussi invité les acteurs de la société civile, les associations de consommateurs à s’approprier le nouvel outil afin d’en assurer une large diffusion auprès des populations.

Le MPEDER, entend par ce nouvel outil accroitre le suivi qualitatif et quantitatif du secteur de l’électricité suivant les retours des consommateurs. Un échange bref avec les consommateurs a permis de répondre à quelques préoccupations sur cet outil.

Une recommandation définitive à tous consommateurs approprions-nous le site www.alerte-electrcité.ci pour une meilleure qualité du service de l’électricité.

Laissez votre commentaire!

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *