Le mois de Mai approche à grands pas. Pour nous qui sommes déjà mère, c’est un bonheur de rentrer dans ce mois consacré aux mamans du monde. Etre mère, c’est la meilleure chose qui puisse arriver à une femme encore faut t’il que cela se fasse dans de bonnes « conditions ». Parlant de conditions, cet article s’adresse particulièrement aux femmes qui sont épouses et qui attendent désespérément la venue du premier enfant.

Vous êtes sans ignorer que c’est une situation bien difficile à vivre sous les tropiques. En Afrique, mettre au monde un enfant est la preuve de la validité du mariage. Une jeune mariée est plus encouragée à tomber enceinte dans les premiers mois de la grossesse, qu’à consolider son mariage. Je partagerai aujourd’hui avec vous des conseils que je donne aux femmes, à mes amies, mes connaissances qui traversent cette situation difficile :

Ne culpabilisez pas :

Si pour certaines femmes la cause de la stérilité est connue (trompes bouchées, kystes, fibromes, avortements dans la jeunesse) pour d’autres il n’existe pas de raisons apparentes. Dans les deux cas, la femme s’accuse et croit être responsable de cette situation. Je reconnais que c’est difficile mais le fait de vous culpabiliser peut freiner vos chances de tomber enceinte. Pourquoi culpabiliser pour quelque chose que vous ne pouvez expliquer ou changer ?

 Un enfant est un don de Dieu pas une preuve de fertilité :

Je veux dire par là que c’est Dieu qui rend stérile ou féconde. Vous pouvez avoir vos organes génitaux en parfait état et ne pas quand même tomber enceinte. Dieu donne des enfants à qui il veut, continuer de lui demander de vous faire grâce et ne pensez plus aux diagnostics des médecins. Dieu peut tout !

Faites un effort pour vous focaliser sur autre chose :

Ne penser qu’à tomber enceinte peut constituer un frein majeur pour vous. Je l’ai moi-même expérimenté. Je voulais tellement avoir un enfant qu’à un moment donné je me sentais enceinte alors qu’il y avait aucune grossesse. Je suis vraiment tombée enceinte quand j’ai abandonné ce projet entre les mains de Dieu en acceptant qu’un enfant vient de lui et pas de moi. Chaque fois que la pensée de tomber enceinte me revenait à l’esprit, je me répétais sans cesse : c’est Dieu qui donne, je l’aurai au temps de Dieu ! Focalisez-vous sur votre travail, vos projets, et même sur les enfants de vos amis ou vos neveux etc…

Profitez de ce temps pour renforcer les liens de votre mariage :

Souvent lorsque nous regardons nos enfants, nous regrettons le temps où nous n’étions que jeune mariés sans enfants. Les enfants c’est tellement de responsabilités, tellement de temps que nous leur consacrons surtout lorsqu’ils sont jeunes. Si vous vivez une situation de stérilité dans votre couple, profitez-en pour renforcer votre amour passer du temps ensemble, vivez toujours comme des “go” et “gars”. L’erreur que certains hommes commettent, poussé par leurs parents ou non, est d’abandonner leurs épouses pour aller “ essayer ” ailleurs. C’est une situation qu’une femme ne peut accepter pour la simple raison qu’elle a du mal à tomber enceinte.

Le dernier conseil est qu’il y a de l’espoir… Je connais un couple d’amis qui a attendu 5 ans après leur mariage pour voir le premier bébé naitre. Ce ne fut pas facile à supporter pour eux mais aujourd’hui cette souffrance est complètement oubliée. Mon amie est même enceinte du second bébé. Juste pour dire que l’espoir n’est jamais perdu.

Que Dieu vous donne l’enfant que vous espérez !

Decrivez-votre-femme-idéale-en-un-mot-3

Laissez votre commentaire!

comments