Comment j’ai appris à ne plus avoir peur de manquer d’argent

C

J’écris cet article pour toutes ces personnes qui un jour dans leur vie ont eu peur de manquer d’argent. Manquer d’argent a été l’une de mes plus grosses peurs quand je démarrais mon business. J’étais salariée avec tout ce que cela comportait comme avantages. Se retrouver entrepreneure était un gros défi. Alors je me suis mise en tête de bosser dur pour atteindre mon niveau de revenus précédent en 6 mois. Quelle pression !

 

Tu sais, dans l’un de mes textes, je parlais de choisir entre l’amour et la peur. Pour moi, c’est un choix auquel nous sommes confrontés chaque jour dans tous les domaines. Avant je vibrais sur la fréquence de la peur. J’avais peur de manquer de clients, j’avais peur que tout s’arrête un jour. J’étais donc à l’affût, je devenais impatiente quand le client tardait à valider sa commande, je prenais tout, je promettais tout. A force je me suis épuisée, je me suis vidée. Je n’avais pas compris que la première entreprise dont il fallait prendre soin c’était moi. Après mon bur-nout, j’ai décidé que les choses pouvaient et devaient être différentes.

J’ai donc commencé par revoir mes rapports avec l’argent. Pour moi, l’argent représentait la liberté. Je me disais que plus j’en aurai, plus je serai libre. Je projetais sur l’argent la liberté intérieure qui me manquait. Je me suis donc posée cette question : Prisca que ferais-tu de ton business si l’argent ne faisait pas partie des ces enjeux ? La première réponse qui est venue était plus de fun ! Je souhaitais profondément gagner de l’argent tout en ayant du fun, du plaisir dans ce que je faisais. Avant, je croyais que c’était trop demandé mais maintenant, je suis en plein dedans !

Alors, j’ai compris que tant que je faisais ce que j’aimais, tant que je suivais mon cœur et mon intuition profonde, je ne pourrais jamais manquer d’argent. Car, comme l’amour, l’argent fuit quand tu le poursuis avidement.

 

J’ai donc décidé de mettre plus de fun en lâchant complètement prise sur mes résultats. Ah la tyrannie du chiffre d’affaire ! J’ai décidé de séparer mes actions des mes résultats. L’argent n’était plus un but mais une conséquence que je ne maîtrisais pas forcément.

Je me suis séparée de tous les clients qui me rendaient la tâche difficile. Aujourd’hui je ne juge pas le bon client par la quantité d’argent qu’il peut payer mais pas le degré de plaisir que je prendrais à travailler avec lui. Mon bon client, c’est celui qui est axée relations humaines plutôt que business. Et j’en ai trouvé. Des clients que je sers avec mon cœur. De tout mon cœur.

J’ai compris que je ne pouvais pas manquer d’argent tant que je maîtrisais la compétence clé d’un entrepreneur qui est de savoir gagner de l’argent avec ses idées. Tant que j’aurai des idées, j’aurai de l’argent. La quantité d’argent que je reçois comme entrepreneur est celle que je m’autorise à gagner tout simplement. Celle que je crois que je mérite.

J’ai pu vaincre aussi cette peur de manquer d’argent quand j’ai compris que j’étais sur terre pour une mission, pour accomplir une destinée. Alors, tout ce dont j’aurais besoin en termes d’argent, d’opportunités, d’équipe était déjà pourvus. Car, ma source est divine. Je ne perçois plus la vie comme une création nouvelle mais, comme une traversée. Tout ce dont j’ai besoin est déjà là. Ces choses dont j’ai besoin arrivent dans ma vie selon mon degré de réceptivité, d’acceptation. Il suffit de croire que je les mérite et les portes s’ouvrent. Je suis née et j’ai trouvé l’argent sur terre. Alors, je n’en manquerai jamais.

J’ai aussi compris que l’abondance financière n’était pas la quantité d’argent que j’avais sur mon compte mais, le fait d’avoir chaque jour ce dont j’avais besoin pour subvenir à mes besoins. J’ai ainsi surmonté la peur de dépenser alors même que j’avais besoin de ce que je souhaitais acheter. J’ai ainsi surmonté la peur de manquer et chaque jour mon slogan c’est : fun et lâcher prise !

Réussir c'est partager...Buffer this pageShare on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Email this to someonePin on Pinterest0

Laissez votre commentaire!

comments

About the author

TOUGNON FABIOLA

Laisse-nous un mot !

Télécharge ton kit de bienvenue gratuit !

Adresse de courrier électronique: