Cette phrase je l’ai entendu lors d’une méditation matinale. Dans mon esprit, je cherchais à savoir comment réussir certains projets, comment faire véritablement la différence. Alors que je cherchais la réponse en moi, elle est venue comme une évidence.

En fait, nous avons tout ce qu’il nous faut pour réussir. Nous savons tout ce qu’il faut faire pour réussir. Le défi, est que nous l’oublions tout simplement ou nous refusons délibérément de faire les mêmes choses. Tu as oublié ce qui t’a fait réussir auparavant et tu ne fais plus ce qui a été l’objet de tes succès précédents. Les challenges peuvent paraître sous diverses formes, mais la clé pour les résoudre est la même.

La hargne qui t’a permis de réussir ton bac hier est la même qui te permettra d’obtenir cette promotion dans ta carrière. La discipline financière qui t’a permis de faire beaucoup avec peu, ne change pas. Le respect que tu avais pour les autres et qui t’a fait gagner leur confiance, ne doit pas changer. La vie de prière que tu avais avant ne doit pas changer maintenant… Où est cette femme ou cet homme de prière que tu étais avant ton travail, ton mariage, tes enfants, avant ton poste de responsable ? Les choses ont telles si changées que cela ?

Le premier obstacle à ta prochaine avancée est ton succès précédent. Oui, lorsque nous réussissons, nous oublions ce qui nous a fait réussir. Les choses deviennent tellement plus faciles que nous avons l’impression qu’elles étaient innées. Nous avons perdu le goût du sacrifice et sombrons dans la facilité. Nous n’avons plus envie de faire des efforts, de pousser, de déranger pour conquérir de nouveaux territoires.

Tu me diras coach les réalités ne sont plus les mêmes. Oui, c’est vrai. Je te réponds dans ce cas que les lois du succès et de la réussite n’ont pas changées. Elles ne dépendent pas des circonstances, elles existent tout simplement. C’est à toi de trouver le moyen d’adapter tes réalités.

Les mêmes causes produisant toujours les mêmes effets, j’ai cessé de chercher de nouvelles solutions. Je me suis tout simplement assise et j’ai fait la liste de tout ce qui avait fait mes réussites auparavant. Ensuite, je me suis demandé comment je pouvais les réintroduire dans mes habitudes, dans ma vie maintenant.

Tout fut ensuite plus clair, mes doutes se sont dissipés.
Qu’est-ce qui faisait ton succès que tu ne fais plus aujourd’hui ? Tu peux encore te ressaisir, tu peux encore essayer…