La chose qui me fait le plus peur c’est de vivre ma retraite comme un purgatoire. On parlait du purgatoire comme d’un lieu de souffrance, dans lequel on expiait ses fautes. Et pour bon nombre de personnes la retraite est tout sauf un temps de repos et de jouissance.

J’ai peur de cette retraite dans laquelle ta vie n’a plus de sens. Cette retraite dans laquelle la société considère que tu es fini et que tu ne sers plus à grande chose. Cette retraite dans laquelle manquer d’argent est ton nouveau passe temps. Cette retraite dans laquelle ta maison devient ta dernière demeure tellement tu ne peux même pas voyager.

Cette retraite dans laquelle tu rapatries ta famille au village. Cette retraite dans laquelle le poste de chef de village deviens ton prochain rêve alors que personne ne te connais dans ce village. Oh non! Cette retraite dans laquelle tu meurs à petit feu. Cette retraite dans laquelle tu deviens une source de stress au lieu d’être une source d’inspiration pour tes enfants.

Cette retraite dans laquelle tu cherches à créer une ONG à tout prix parce que pris soudain de compassion pour les pauvres. Cette retraite dans laquelle tu mets un terme aux rêves de tes enfants car ils te dépassent. Cette retraite dans laquelle tu deviens tout d’un coup impatient de marier tes filles.

Cette retraite dans laquelle tu aimes tes enfants en fonction de la quantité d’argent que chacun te donne à la fin de mois. Cette retraite dans laquelle tes enfants qui sont au chômage n’ont carrément plus droit à la parole dans la maison. Cette retraite dans laquelle on devient nerveux pour tout et pour rien.

Honnêtement quel genre de retraite veux-tu avoir ? Ne faisons pas comme certains qui ont juste vécu l’instant présent, ne faisons pas comme d’autres qui ont juste aimé les gratifications immédiates sans penser au futur. Il est temps d’apprendre à entreprendre maintenant car, à force de te planter tu finiras par devenir une rose !

Laissez votre commentaire!

comments

Leave a Comment