fbpx
Riviera Faya, Abidjan, Côté d’Ivoire
00 225 07 07 32 67 77

Le courrier des lectrices #1

Coucou les filles !! Aujourd’hui, je vous propose le courrier des lectrices. Je ne sais pas si vous allez aimer, j’attends vos avis avec impatience !! En fait, je reçois beaucoup de questions de tous types et cela, depuis des mois, (d’ailleurs, il devient très compliqué aujourd’hui de répondre à tout le monde), j’ai pensé à apporter des réponses à celles qui reviennent régulièrement. N’hésitez pas à poser aussi à donner votre avis et/ou à poser aussi vos questions dans les commentaires.

Question de Edwige

« Merci pour ton initiative, moi c’est plutôt le contraire, petite, mon père m’a toujours donné l’envie d’avancer, de croire que j’avais la capacité de réussir. Mais en rentrant dans la vie active, j’ai été confrontée à tellement de difficultés, d’échecs qu’aujourd’hui je reconnais avoir baissé les bras. Et pourtant, au fond de moi je le sais, j’ai d’énormes potentialités. Mais comment en profiter? Comment répondre à toutes ces questions que je me pose chaque jour? Je souhaite avoir un avis objectif. Bien à toi. » Edwige.

La réponse de Coach Prisca

Plusieurs personnes savent qu’elles ont du potentiel. Ce potentiel reste très souvent dans nos pensées, dans nos rêves, dans nos moments d’évasion. Il ne devient pas une réalité parce que tout simplement nous n’avons pas suffisamment confiance en nous. Nous avons peur, peur d’échouer, peur de prendre des risques, peur de sortir de notre zone de confort. Tant que nous ne déciderons pas de passer de l’étape de volonté et de désir, à l’étape de l’action, notre potentiel restera toujours enfoui en nous. Je te conseillerai donc de passer à l’action pour commencer à réaliser tes rêves ! Pour cela identifie tout simplement 5 choses que tu serais heureuse de faire ce mois-ci. Définie les différentes étapes de ton projet et met des délais à chacune des étapes.  Cet exercice t’aidera à commencer à agir en faisang des choses aussi simples soient elles.

Question de Yolande

« Salut Nadine, ce que tu fais est vraiment excellent, j’avoue que j’apprécie beaucoup. Personnellement, mon enfance n’a pas été facile parce que mes parents ont divorcé très tôt. Et toujours je recevais des paroles comme: « toi tu ne réussiras jamais ». N’eut été la grâce et la faveur de notre Seigneur JÉSUS, je ne serais pas mariée, et je n’aurais pas eu deux enfants aujourd’hui. Je bénis son Nom. Mais mon souci est le suivant : lorsque je désire entreprendre, je n’y arrive jamais. Je me demande bien si ce n’est pas ces méchantes paroles qui agissent encore…  Puisse Dieu nous aider et te donner la force nécessaire de continuer cette belle œuvre qui édifie plus d’une. » Yolande.

La réponse de Coach Prisca

Mon enfance aussi n’a pas été facile ! C’est vrai que mes parents ne m’ont pas dit que je ne réussirai jamais mais j’ai vécu dans un environnement dans lequel l’on n’encourageait pas la prise d’initiative. Je n’étais pas valorisée, pas par manque de volonté mais parce que mes parents aussi ne savaient pas combien cela était important. Alors si par la grâce de Dieu tu as pu te marier et avoir deux enfants c’est que tu peux encore faire beaucoup de bonnes choses avec ce Dieu en qui tu crois. Ne reste pas sur ces méchantes paroles qui ont été dites par des personnes qui voulaient certainement te rabaisser, briser l’étoile qu’elles voyaient en toi ou tout simplement t’emmener à être comme elles. Ce n’est pas parce qu’elles te l’ont dit que c’est vrai ! Passe à une autre étape …Oublie et commence à vivre aujourd’hui la vie que tu mérites.

Voilà les filles, j’espère que vous aimé le concept. N’hésitez pas à me donner votre avis, qui me sera fort utile, à me proposer d’autres questions pour une prochaine session de questions-réponses  !

 
Decrivez-votre-femme-idéale-en-un-mot-3

Related Posts

Leave a reply