Happynad

Comment je suis devenue proche de ma fille 😊

Written by TEAM PRISCANAD
Devenir mère a été un parcours assez difficile pour moi. Etant la benjamine de ma famille, je n’ai pas vraiment vécu les caprices d’un petit frère ou d’une petite sœur. Je supportais donc difficilement les crises de colère imprévisibles de ma fille.
Je ne savais pas ce que c’était que de parler avec un enfant. Pour moi, il fallait le corriger pour lui faire entendre raison. Mais au fur et à mesure que je mettais en pratique ce « principe », je sentais que ma fille s’éloignait de moi émotionnellement, elle avait peur de mes réactions et je m’en voulais terriblement.
C’est ainsi que je décidai de changer, d’adopter une autre attitude. Après maintes recherches sur des forums, des blogs, dans des livres et auprès de mes amis, voici la méthode, mûrie par moi-même, que j’ai appliquée :
🔥 L’écriture comme méthode thérapeutique
Je mettais par écrit tout ce que je ressentais lorsque je me mettais en colère. Je présentais ces points dans la prière à Dieu afin qu’il me donne la force de me mettre au-dessus. Chaque fois que je sentais que les mêmes situations décrites plus haut allaient se répéter, je sortais prendre de l’air où je lui demandais de se retirer de ma présence.
🔥 J’ai appris à la prendre dans mes bras
Encore une fois, nous n’avons pas cette culture en Afrique. Les câlins, ce n’est pas le plus important dans l’éducation des enfants, certains parents les considèrent comme des choses de « blancs ». Pourtant, ce sont de petits gestes, qui peuvent transformer des vies.
🔥 J’ai changé de méthode de punition
Au lieu de la frapper, je la privais des choses qu’elle aimait le plus (rester près de moi, une sortie, la télévision) etc. J’ai constaté qu’elle se sentait plus mal avec ces privations que lorsque je lui portais main.
Qu’ai-je obtenue ?
❤ Ma relation avec ma fille s’est beaucoup améliorée. Je suis plus qu’une mère pour elle aujourd’hui, je suis son amie. Même si elle est encore jeune pour comprendre, je suis convaincue que ce sont de bonnes « graines » que je sème en elle. Elle est de moins en moins violente et obéit plus facilement qu’avant.
❤ Il y a aussi ces paroles que je lui demande de réciter très souvent pour lui apprendre des notions de la confiance en soi : « Je suis jolie, je suis gentille, je suis intelligente ! »
❤ Aujourd’hui quand je lui dis « je t’aime » elle me répond « je t’aime très fort maman ». Souvent j’en ai les larmes aux yeux, c’est tellement bon de se sentir aimée par ses enfants !!
😊Et toi maman, quelle est ton astuce pour te rapprocher de tes enfants ?
🔥 Il est temps de mettre ta famille en priorité !! 🔥

About the author

TEAM PRISCANAD

Leave a Comment