Je suis très heureuse de démarrer ce matin, la mini série de formation sur comment planifier ta vie maintenant. Je te remercie pour tout l’intérêt que tu accordes à mes publications sur la planification de vie. J’ai reçu plusieurs emails me disant que vous avez hâte d’en savoir plus, merci !!

Cela prouve que tu veux en savoir plus et tu ne peux pas savoir à quel point cela me réjouit !

Pour ceux qui n’ont peut-être pas suivi tous mes publications sur la planification de vie, retenez que planifier sa vie c’est accorder un but au temps de ta vie. C’est prévoir l’utilisation optimale de ton temps et utiliser les ressources que tu as maintenant pour prendre le contrôle de ton futur.

J’ai commencé à planifier ma vie depuis l’âge de 20 ans et aujourd’hui, 15 ans plus tard, je suis heureuse et fière des résultats que cette compétence m’a apporté.

Alors, pour commencer à planifier ta vie, vu que nous sommes au premier jour, nous allons commencer par une question magique. Tu gaspilles certainement ton temps à essayer d’atteindre tes objectifs dans la douleur et la difficulté. C’est tout simplement parce que tu ne commences pas par la bonne question.

Tu n’as pas défini ton pourquoi, ta motivation profonde, la fondation de tes objectifs.

Un objectif est motivé par un pourquoi, quelque chose sur lequel tu battis tous tes objectifs. Chez Priscanad on dit que lorsque ton pourquoi n’est pas clair, ton comment devient compliqué.

Ceux qui me suivent depuis longtemps connaissent déjà mon histoire. J’ai perdu mon père quand j’avais 17 ans. Il est parti avec de grands rêves et de grandes ambitions. Je me suis demandé à quoi ça sert de vivre une vie, si c’est tout simplement pour étudier, travailler, se marier, avoir des enfants et partir. Je me suis promise de ne pas vivre une vie linéaire, de faire de chacun de mes rêves une réalité, peu importe leur taille.

Alors, la question magique avec laquelle nous avons démarré aujourd’hui, c’est de te demander :

Où est-ce que tu veux être dans ta vie à 80 ans ou 90 ans ou 100 ans ? 
Qu’est-ce qui sera important pour toi à cet âge là ?
Qu’est-ce qui ne sera pas important pour toi ?

C’est la question magique que je veux que tu te poses ce matin.

Si c’est difficile pour toi de trouver une réponse, alors pose-toi la question inverse : où est-ce que tu ne veux pas être à 80 ans ou 90 ans ou 100 ans ? Plus ta réponse est précise mieux c’est.
Quand tu définis aussi clairement les choses, il est facile pour toi de les amener à devenir réalité et de savoir surtout où est-ce que tu passes ton temps.

Passe à l’action maintenant ! Télécharge ton exercice du jour et réponds à la question.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *