Quand je bossais à MTN, j’étais aussi une jeune maman qui à l’époque ne connaissait rien de ce que c’était que définir ses priorités. Mon travail était là, ma famille aussi un point un trait. Mon travail prenait tout mon temps du fait de ma mauvaise organisation.

Quand je rentrais le soir je n’avais qu’une chose en tête, me reposer et fuir les demandes, pleurs et cris incessants de mes deux premiers enfants. Alors l’astuce que j’ai trouvé c’était de les renvoyer constamment vers la nounou. Dès qu’ils me demandaient quelque chose je disais : va voir tata. A un moment donné le deuxième, le plus jeune à l’époque, c’était complètement passé de moi. Il faisait directement ses demandes à la nounou.

Le jour où j’ai vraiment réalisé le problème, c’est quand un soir, je voulais me jouer la bonne maman et mettre mon bébé au lit. Il m’a tout de suite repoussé réclamant sa nounou. J’avais honte. Je me disais ceci : comment ai-je pu en arriver là ? Je suis tombée bien bas. J’ai pleuré un bon moment et Dieu m’a montré tous les épisodes des soirées où je disais à mes enfants allez chez tata.

Aujourd’hui, les choses sont différentes parce que nos erreurs ne font pas de nous une erreur. J’ai compris que ce qui coinçait était que je ne faisais pas de ma famille une priorité.

En fait, ce n’est pas la gestion du temps où le manque d’organisation le vrai problème. Le vrai problème, c’est la gestion de nos priorités. Parce que gérer son temps, c’est avant tout gérer ses priorités.

Aujourd’hui, ma famille est ma priorité 2 après mon bien être personnel. Quand je rentre le soir, je suis présente pour mes trois enfants, je réponds à leur demande. Le dernier qui aura trois ans veut que ce soit moi qui fasse quasiment tout pour lui. J’ai beau lui montrer mon énorme ventre il ne veut rien savoir.

Alors même quand la fatigue est là, je lui donne son bain ; avant dodo je fais son lait chaud. J’essaie de ne pas tomber aussi dans l’exagération quand vraiment je ne peux pas, je lui dis pourquoi et généralement il comprend. Je fais en sorte d’être celle qui répond à leur besoin en premier. C’est moi la maman et pas la nounou !!

Si un domaine de ta vie n’est pas comme tu le souhaites, c’est tout simplement parce que tu n’en a pas fait une priorité. Le Priscanad Life Planner 2020 t’aide dans son premier chapitre à définir tes priorités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *