Confessions d’une entrepreneure : j’ai failli abandonner mon projet

C

Abandonner, une attitude qui revient trop souvent quand nous décidons d’entreprendre quelque chose, d’atteindre un nouvel objectif dans un ou plusieurs domaines de nos vies.

Au début, tu es motivée à bloc pour ce projet, cet emploi, cette nouvelle relation. Tu prends le temps de mettre les choses en place, d’y réfléchir, de peser le pour et le contre. Tu te lance en étant convaincue du fait que cette fois-ci les choses seront différentes.

Puis, il arrive un jour où tous tes rêves tombent en lambeau, un incident, une issue que tu n’avais pas prévue, et bienvenue le découragement.

Finalement, ton projet va prendre plus de temps que tu ne l’as imaginé à l’origine, tu vas avoir besoin d’investir plus d’efforts que tu aurais aimé en faire. Tu vas avoir à endurer plus de douleur que tu ne l’avais prévu. Plus d’échecs que tu aurais pensé nécessaire. Tu découvres plus de revers que tu devrais rationnellement et logiquement avoir à passer. Il va y avoir des moments où tes efforts ne seront ni récompensés, ni même reconnus.

Tu as tant de bonnes raisons d’abandonner.

Mais, sache que le succès est toujours au bout d’un travail acharné. Le succès demande de la constance, de l’abnégation et de la persévérance.

Si tu crois que ce projet, cet emploi, cette relation est pour toi un don de Dieu, si ton cœur y est malgré tout, si tu es fatiguée d’abandonner maintes projets en cours de route, je te conseille de continuer à travailler même au bord de l’effondrement et des larmes. Tu dois être en mesure de le faire indéfiniment. Tu dois avoir confiance dans le processus.

Oui, plusieurs fois, moi aussi j’ai voulu abandonner Priscanad par épuisement, par découragement.

Oui, abandonner parce-que :

  • C’est du don de soi qui souvent n’est pas reconnu à sa juste valeur.
  • Coacher des femmes, en Afrique, ça ne paye pas forcement les factures à la maison.
  • Certaines personnes au lieu de t’encourager voient en toi « une vendeuse d’illusion ».
  • Toi-même tu luttes encore contre tes propres démons et tu prétends pouvoir aider les autres.
  • A quoi bon se donner tant de peines? De toute façon avant moi les femmes se débrouillaient très bien, qu’est-ce que j’apporte de nouveau?

Voici quelques trames des pensées négatives qui bouillonnaient dans mon esprit. Oui j’en étais arrivé à un point d’essoufflement. Je devais recharger mes batteries.

Par quoi commence l’esprit d’abandon ?

Généralement, quand tu traverses des moments difficiles dans l’exécution de tes projets, l’abandon vient en premier lieu par la négation de ce que tu fais. Tu cesses de voir le positif, tu grandis le côté négatif. Tu vois toutes les raisons pour lesquelles ce projet ne marchera plus. Tu déprimes, tu regrettes, tu regarde en arrière ce que tu as laissé pour faire ce nouveau choix. Quand j’ai écris cet article qui a fait plus de 100.000 vues sur Linkedin, j’étais dans cet état de découragement profond. Je regrettais d’avoir démissionné.

J’avais oublié tout ce que entrepreneuriat m’avait apporté d’extra-ordinaire.

Pourquoi et comment ai-je décidé de reprendre les choses en main ?

Chaque fois que tu es tentée d’abandonner ton projet, souviens toi toujours de ton pourquoi.

Je me suis souvenue que la plupart des choses qui en valent la peine nécessitent d’avoir de la patience et de la persévérance.

Parce-que toi, tu es une personne de valeur et que tu en vaux la peine,  je ne dois pas abandonner Priscanad.

Aucun pianiste ne joue parfaitement la première fois qu’il touche les touches d’un piano, ni un athlète ne remporte forcément une course la première fois, quand il court. De nombreux moments de découragement existent entre une première expérience et le perfectionnement d’une compétence. Malheureusement, des potentiels énormes sont sacrifiés sur l’autel de découragement.

Réécouter la musique jusqu’à ce qu’elle soit parfaite et courir tous les jours sont les seuls moyens de réaliser leurs potentiels. Les grands pianistes et les athlètes olympiques ne sont pas nés. Ils vont au-delà de leurs moments de découragement pour parfaire leurs compétences innées.

Un documentaire sur Canal+ a fini de me convaincre que nous évoluons tous dans la vie en tirant des leçons de nos erreurs. Dans la jungle, même les félins, qui sont réputés pour leur efficacité, doivent réajuster leurs stratégies, apprendre de leurs erreurs pour atteindre la cible.

La même attitude est exigée de toi pour maximiser ton potentiel.

Je me suis souvenue du fait que chaque fois que j’ai abandonné un projet, un rêve, une initiative, je l’ai toujours regretté par la suite.

Dieu ne te donne pas un rêve si tu n’as pas les talents, les capacités et la personnalité pour en faire une réalité.

Cependant, ces talents et capacités demandent un temps de maturation pour arriver à leur plein pouvoir te permettant ainsi d’atteindre le but final.

Alors, n’abandonne pas.


A ton tour ! Es-tu en train de bosser sur un projet, de faire dans changements dans ta vie et veux abandonner à cause du prix à payer ? Explique-nous comment tu vis cette phase difficile dans les commentaires !


Le Blog de Priscanad

Réussir c'est partager...Buffer this pageShare on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Email this to someonePin on Pinterest0

Laissez votre commentaire!

comments

About the author

PRISCANAD

Laisse-nous un mot !

Télécharge ton kit de bienvenue gratuit !

Adresse de courrier électronique: