ET DE 6 POUR SUPERWOMEN

 

AYANA WEBZINE est le 1er MAGAZINE FEMININ IVOIRIEN en ligne. Son objectif promouvoir la femme en apportant des réponses aux problèmes leur concernant.
La journée du 8 mars est pour AYANAWEBZINE l’occasion idéale de rassembler les femmes autours d’autres femmes pour puiser par le partage d’expériences des astuces et recommandations pour leur épanouissement. C’est autour des soirées SUPERWOMEN que ce partage se fait.
Pourtant il y a tant de femmes modèles pour inspirer, et une soirée reste limitée pour leur expression.

Pour ce 8 mars 2018, une innovation majeure la soirée SUPERWOMEN devient la journée SUPERWOMEN. C’est plus de femmes à présenter pour plus d’expériences et d’inspirations. C’est 9 femmes au lieu de 3 ou 4 les années précédentes.

La matinée du 8 mars au MAJESTIC a impactés plus d’une femme présente de 11h à15h.
Ces supers WOMEN, se sont révélées exemple de courage et de travail.
– Leticia N’CHO TRAORE, PDG Groupe Addict, a encouragé plus d’une à la nécessité de se former. Elle a conté son parcours d’entrepreneure où elle a fallu, à chaque étape, retourner aux livres et aux cahiers. Ce qui permet d’accroitre ses compétences et de pouvoir justifier de ces aptitudes.
– Laurence N’Guessan, Directrice LOLA WISE, qui a transmis sa passion pour la transmission des valeurs par coaching.
– Diane Audrey N’GAKO, CEO OMENKART- Fondatrice Visiterlafrique.com, promotrice de l’Afrique sous un autre regard.
– Olivia Angola CHEETA, Fondatrice Fashion Empire, cette femme au foyer qui a décidé de faire de son quotidien un chef d’œuvre en exploitant son talent dans le commerce du beau et du simple.
– Coralie YEBOUE, Fondatrice blog Miss Lehi, coach Love/Sexope retourner au livres, cette femme engagée à l’harmonie des couples.
– Ruth Katco, Lauréate du prix ‘‘coup de cœur au Féminin’’ de la Fondation Orange, cette passionnée et émérite cuisinière qui vu son talent éclore pour avoir choisi de le vivre.

La soirée dans une ambiance plus festive a réunis les femmes autour des SUPERWOMEN 2018.
La soirée a été animée par une SUPERWOMAN des précédentes éditions.
Mariam DAO GABALA, Directrice MDG Consulting, une femme forte et courageuse. Elle a raconté son combat contre le cancer, qui ne l’a jamais éloigné de son objectif, tout en restant ce qu’elle est.
Son leitmotiv qu’elle a voulu communiquer aux autres, rester soi-même. « On n’est pas plus ce qu’on est, on n’est pas moins que ce que on est, on est soi-même. » Pour elle, nous devons être des créatrices de richesses.

Marie Josée TA LOU, Vice- Championne du monde 100 et 200 m, nous a raconté, sa lutte pour vivre son rêve d’athlétisme. Elle nous a inculqué la confiance en soi. Il faudra pour ce faire prouver aux autres nos compétences, car on ne réussit que lorsque se dépasse.

Bacome NIAMBA, Danseuse- Chorégraphe, c’est femme nous a appris l’abnégation. Comment sa conviction profonde l’a amené à relever des défis, comme celui d’obtenir le bac à 42 ans, celle qui avait arrêté ses études à 12ans. C’est une femme leader qui se reconnait dans les valeurs qui sont siennes. Une femme leader doit savoir descendre, accepter de se construire.

Une belle soirée rehaussée par la présence des parents de la promotrice de AYANAWEBZINE, qui pour la première fois assistait aux activités de leur fille. Une belle image d’encouragement et de satisfaction.

Félicitations vivement SUPERWOMEN 2019.

Leave a reply